Votre avocat

Maxime VENGEON

Avocat au Barreau de CAEN, Maître Maxime VENGEON vous assiste dans tous les dossiers liés à l’automobile, à savoir :

  • Droit pénal et Droit pénal routier (infractions routières, gestion du permis de conduire…),
  • Indemnisation des accidents de la circulation (relations avec l’assurance, réparation des préjudices corporels et des préjudices corporels)
  • Contentieux civils automobiles (contentieux de l’achat / vente automobile, vices cachés, délivrance conforme, obligations des professionnels de l’automobile,…).

CONCEPT

La conception du cabinet est simple et claire : pour être utile, l’avocat doit être un confident total, un allié honnête et un professionnel efficace.

Un confident total, en ce sens qu’il doit pouvoir tout entendre, tout écouter, sans jugement ni reproches.

Il doit également être un allié honnête, capable d’indiquer lorsqu’une position ne peut pas ou ne doit pas être tenue. La liberté de parole – tout se dire – y compris ce qui n’est pas facile à entendre est le ciment de toute relation efficace et confiante.

Il doit enfin être un professionnel efficace, qui se doit d’adapter la stratégie à suivre en fonction de chacun et du but à atteindre. Il délivre ainsi un conseil sur mesure, différent pour chaque dossier et pour chaque personne, afin d’adapter les mesures à la réalité de chaque dossier.

C’est avec cette conception que Maître Maxime VENGEON vous propose de vous accompagner.

CURSUS

Maître Maxime VENGEON a effectué son cursus universitaire à l’Université de Caen, où il a obtenu un Master II Contentieux Privé. Après l’examen d’entrée au Barreau, sa formation s’est poursuivie au sein de l’Ecole des Avocats du Grand Ouest, à Rennes.

Il a ensuite complété sa formation initiale par un Diplôme universitaire en Droit Routier au sein de l’Université de Pau, seule en France à proposer ce diplôme, afin de pouvoir vous accompagner de la manière la plus précise et efficace possible.

Me VENGEON suit actuellement un Diplôme Universitaire de réparation du préjudice corporel au sein de l’Université de TOULOUSE. 

Enfin, après avoir été directeur de Mémoire au sein d’une école de Commerce, il est actuellement enseignant en Droit de l’informatique au sein d’une école d’informatique internationale.